Non catégorisé

Activité de l'Association

CINEFIL : le mensuel de l’Association Henri Langlois

Cinéfil est édité de septembre à mai/juin et diffusé lors des séances de la Cinémathèque de Tours aux cinémas « Studio ». Les articles les plus importants sont mis en ligne dans la rubrique « Journal de l’Association ». Nous reprenons ci-dessous le sommaire et l'éditorial du numéro en cours de diffusion.

A voir en Mars 2020 :

Cycle LE NOUVEL HOLLYWOOD
Vendredi 13 mars 2020
Médiathèque François Mitterrand 20h30

Duel de Steven Spielberg
1971 - USA - Couleurs - 1h26
Alors qu'il circule sur une route du désert californien, David Mann se trouve bloqué derrière un camion-citerne qui roule lentement et dégage une épaisse fumée. David décide de le doubler. Une course poursuite infernale s'engage alors entre les deux véhicules. Avec cette première œuvre cinématographique, Spielberg s'impose comme un virtuose de la caméra et du découpage.

Lire la suite...

Projection du dimanche matin 4

4ème projection organisée par  L'Association Henri Langlois  d'un film de patrimoine le dimanche matin à 10h30.

La séance aura lieu Dimanche 22 mars 2020 à 10h30.

Le film choisi est Sanjuro (Tsubaki Sanjûrô) de Akira Kurosawa

Japon - 1962 - 1h38 – Avec Toshiro Mifune, Tatsuya Nakadai, Yuzo Kayama

La prisonnière du désert

© 1962, TOHO Co., Ltd. Tous droits réservés

Neuf jeunes samouraïs sont alliés pour lutter contre la corruption, mais leur fougue et leur inexpérience les précipitent au devant de graves dangers. C'est alors que Sanjuro, un rônin, décide de les prendre sous son aile pour les aider à déjouer le complot ourdi contre le chambellan. La seule chose qu'il n'avait pas prévue, c'est qu'il se retrouve face au redouble Muroto…

Après l'immense succès de Yojimbo (1961), Kurosawa met à nouveau en scène le personnage de Sanjuro, un samouraï rusé et menteur, incarné par Toshiro Mifune, son acteur fétiche. Bien qu'il s'appuie sur le genre chanbara (films de samouraïs et de combats au sabre), il en dévie adroitement les codes, et nous offre un spectacle éblouissant sur le ton d'une irrésistible comédie.

Création de comptes

Les adhérents qui ont donné une adresse email lors du renouvellement  de leur adhésion doivent avoir reçu il y a quelques minutes un  message contenant l'identifiant et le mot de passe permettant de s'identifier sur le site. Ce message contient aussi quelques explications sur la procédure pour s'identifier et pour éventuellement changer de mot de passe.

Pour le moment, cette identification ne permet que de commenter les articles du dernier journal de l'association ainsi que les anciens, tous disponibles dans le menu "Le journal de l'association".

Nous envisageons d'ajouter des fonctionnalités dont certaines seront réservées aux adhérents - donc s'identifier sur le site maintenant permettra de valider votre compte !

Vous pouvez, aussi, nous donner des idées d'évolutions !!!

Attention : Si vous ne trouvez pas le message dans votre boite aux lettres, pensez à vérifier le dossier des indésirables (spam en anglais)

Sommaire du numéro 61 - Mars 2020 :

Articles consultables dans le chapitre « Journal de l'Association »

(Re)diffusion lundi 16 mars à 19 h aux cinémas Studio

- Duel : réenchantement de l'Ouest sauvage ou paranoïa de l'homme moderne ? - Eudes Girard

- Vérités et mensonges au Far West (2eme partie) - Alain Jacques Bonnet

- Le gaslighting, une dangereuse forme de manipulation mentale... - Catherine Félix

- La Juste route - Jacqueline Mahler

- Le giallo à travers Mario Bava et Dario Argento - Ilona Goudou

- Une affaire d'âme et de conscience - Olivier Pion

Je me souviens : Manhattan - Philippe Lafleure

- Partager les gestes, bricoler des images... Une visite de l'Atelier Super 8 - Olivier Pion

- Editorial : voir ci-dessous

  

Plan du Site

 

Ci-dessous, outre les mentions légales, possibilité de contacter l'Administrateur du site ainsi que le Président de l'Association.

Editorial :

Depuis de nombreuses années, le Cinéfil s’est donné pour objectif, en soutenant les activités de l’Association Henri Langlois, de partager avec le plus grand nombre un intérêt commun pour le cinéma sous toutes ses formes.

Modeste mais ambitieuse, notre volonté est de proposer des textes, écrits par des amateurs passionnés pour des amateurs passionnés (et, plus généralement, pour toutes celles et ceux disposés à nous accorder le temps d’une lecture), afin de prolonger ou de développer le plaisir d’une projection.

La programmation de la Cinémathèque, outil précieux aussi bien de découverte du cinéma de patrimoine que d’accès à des œuvres rares, offre à ce sujet une base de réflexion des plus stimulantes. Vous trouverez ainsi dans ce numéro un article sur le film de Steven Spielberg, Duel (programmé le 13 mars prochain à la Médiathèque de Tours Nord), mais également deux textes qui, sans revenir précisément sur les films projetés par la Cinémathèque, en complètent la présentation : l’un, sur le gaslighting, méthode de manipulation mentale, fait écho au film de Georges Cukor, Hantise (séance du 24 février) ; l’autre, sur un film du cinéaste Ferenc Török, vient prolonger les deux séances consacrées récemment au cinéma Hongrois.

On le voit, l’objectif n’est pas seulement de commenter ou analyser les films programmés à la Cinémathèque, qui reste notre partenaire historique (comme nous le rappelions dans notre précédent numéro), mais d’ouvrir le plus possible les pages de ce journal à tous types de réflexions sur et autour du cinéma. Sur son histoire (nous publions la deuxième partie de l’imposant article sur l’histoire et l’évolution du western) comme sur son actualité la plus récente (La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier) ; sur ceux qui le font (voir l’article sur Dario Argento et Mario Bava), mais aussi sur ceux qui le voient (deuxième épisode de notre rubrique de souvenirs personnels de spectateur consacrée ce mois-ci à Manhattan de Woody Allen).

Dans ce même esprit de découverte et de partage, nous souhaitons promouvoir, autant que nous le pourrons, les initiatives locales, nombreuses, vouées à la diffusion ou à la création cinématographique. Nous sommes très heureux ainsi de nous associer au Festival International du Cinéma Asiatique de Tours en présentant, lors de notre quatrième séance du dimanche, le film de Akira Kurosawa, Sanjuro.

C’est avec un égal plaisir que nous sommes allés rencontrer l’Atelier Super 8 qui, depuis quelques décennies, entretient la pratique du support argentique tout en contribuant au développement d’un mode de création engagé et participatif. Atelier Super 8 qui, par ailleurs, organise la projection du lundi 6 avril prochain en partenariat avec la Cinémathèque.

La boucle est bouclée.

Les journées du Film Italien de Tours 2016

VIC 2016 02

 

Activité de la Cinémathèque :

Projecteur présent dans la salle Studio 2Saison : 2019-2020
 

Le programme de la saison  est téléchargeable en cliquant ici.

 

 


 

Les journées du Film Italien de Tours 2018

Viva il cinema 2018