Rechercher un texte sur le site

Editorial :

Après quelques mois d’interruption le Cinéfil est de retour. Si l’équipe de rédaction se renouvelle partiellement, de nouveaux rédacteurs venant en rejoindre de plus expérimentés, la forme, elle, ne change pas plus que l’objectif que les créateurs du journal s’était fixé.Celui, comme l’écrivait Paul Neilz dans l’éditorial du tout premier numéro, paru en septembre 2010, de proposer « un support d’informations et d’échanges avec les cinéphiles que vous êtes, pour parler du cinéma à travers les films présentés par la cinémathèque et vous permettre de vous exprimer via le courrier des lecteurs et un blog ».

Ceux d’entre vous qui, par extraordinaire, n’auraient jamais eu entre les mains un seul des 57 précédents numéros du Cinéfil pourront, s’ils le souhaitent, consulter sur le site de l’association (http://www.cinefiltours37.fr) la plupart des articles qui y ont été publiés. Qu’y trouveront-ils ? Un article sur la comédie musicale, un autre sur le rapport entre le théâtre et le cinéma, un troisième sur Henri Langlois, sur le cinéma hongrois, ou sur La Nuit du chasseur. Des analyses, des témoignages, des entretiens, des chroniques, des biographies, des comptes rendus. Des textes à la forme et au style divers, écrits moins par des spécialistes, dont ils peuvent pourtant avoir la rigueur ou l’érudition, que par des amoureux du septième art qui souhaitent témoigner de leur passion et créer un lien avec ceux qui la partagent.

Le Cinéfil doit donc se lire comme une invitation à l’échange, comme une conversation qui s’engage à la sortie d’une salle de cinéma. C’est pourquoi les pages du journal vous sont, à toutes et tous, grandes ouvertes. Si ce journal est fait pour vous, son ambition principale est de se faire avec vous. N’hésitez donc pas à commenter, critiquer, corriger, compléter les articles qui y sont présentés, et encore moins à vous associer à sa création en nous proposant un texte, un dessin, une photographie ou toute autre forme de participation.

Le Président.