Les articles publiés dans les anciens numéros du journal

L’art du puzzle

Présenté à la Cinémathèque le 9 décembre dernier, La Salamandre, donnait l’occasion de retrouver Bulle Ogier dans l’un de ses rôles les plus marquants mais également d’attiser le souvenir de sa fille, Pascale, disparue prématurément en 1984.

Lire la suite...

Gaslight & Gaslight

Ecrite en 1938 par le dramaturge anglais Patrick Hamilton, Gaslight a fait l’objet de deux adaptations cinématographiques réalisées, à quatre ans d’intervalle, de part et d’autre de l’Atlantique. Une étude comparative met en lumière les similitudes ou différences de ces films, dont la version américaine (réalisée par Georges Cukor) sera présentée à la Cinémathèque le 24 février prochain.

Lire la suite...

Vérités et mensonges au far west (1)

L’article qui suit, rédigé par Alain Jacques Bonnet, a fait l’objet d’une première parution partielle dans le n°4 du Cinéfil (février 2011) sous le titre « Six coups, deux temps au Far West ». Vous pouvez retrouver sur notre site internet, l’intégralité du texte (que nous avons choisi de publié à nouveau, en trois parties), accompagné de « repères chronologiques pour une compréhension de la conquête de l’Ouest ».          La rédaction

Lire la suite...

La Prisonnière du Désert

Désigné en 2008 par l’American Film Institute comme « le plus grand western de tous les temps »,  La Prisonnière du désert, 122ème film réalisé par John Ford, est souvent considéré comme son chef d’œuvre. Sorti en 1956, le film marque le retour du réalisateur au genre qui a fait tout autant sa renommée que celle du cinéma américain.

Lire la suite...

La Cinémathèque, l’Association Henri Langlois et les Studio : Qui est qui ? Qui fait quoi ?

La Cinémathèque de Tours Henri Langlois et l’association Henri Langlois sont-elles deux structures différentes et indépendantes l’une de l’autre ? Et quel est le lien entre ces deux structures et les cinémas Studio ? Petit retour en arrière pour y voir plus clair.

Lire la suite...

L'option cinéma du Lycée Balzac

L’option cinéma du lycée Balzac propose depuis plus de vingt-cinq ans un parcours complet en cinéma-audiovisuel à des élèves volontaires. Dès la seconde, une option facultative de trois heures hebdomadaires permet de s’initier tout à la fois à la théorie du cinéma, à son analyse et à sa pratique. En première et en terminale, deux enseignements sont proposés : l’enseignement de spécialité et l’enseignement optionnel. Ouverts à tous, proposant respectivement quatre et trois heures hebdomadaires en première, six et trois en terminale, ils ont des objectifs complémentaires. Le cours de spécialité s’adresse à des élèves intéressés par une fréquentation assidue des cinéastes et des films, par leur analyse approfondie, l’histoire du cinéma, l’étude des conditions de production des œuvres, et, évidemment, par la pratique artistique. L’enseignement optionnel, s’il ne néglige pas la théorie, est davantage orienté vers la pratique : le projet de réalisation y occupe une place primordiale.

Lire la suite...

Page 3 sur 45