Les articles publiés dans les anciens numéros du journal

La comédie italienne

        Alors que la Cinémathèque de Tours nous propose cette année de voir ou revoir Une Vie difficile de Dino Risi, Nous nous sommes tant aimés d'Ettore Scola, Les camarades de Mario Monicelli, après avoir projeté, lors de la saison dernière, Divorce à l'italienne de Pietro Germi,  il convient de tenter de définir ce qui relie ces  films, à savoir leur appartenance à un genre cinématographique caractéristique du cinéma italien de la fin des années 50 à la première moitié des années 70,  la comédie dite à l'italienne.

Lire la suite...

Les Interviews de Cinefil : Agnès Torrens

Agnès Torrens : «  La cinémathèque nous fait voyager  »

Pour la 1ère interview, il paraissait naturel d’ouvrir le bal avec Mme la directrice de la cinémathèque Henri Langlois. Agnès Torrens a pris la succession de Lionel Tardif voilà cinq ans, défi qu’elle a relevé de main de maître, apportant d’emblée sa propre patte, guidée par ses coups de cœur cinématographiques, une curiosité inépuisable et des partenariats judicieux. C’est ainsi qu’elle nous mitonne chaque année une programmation alléchante et variée. Et le résultat est là : avec plus de 8800 entrées l’an dernier, la fréquentation est en hausse.

Lire la suite...

Paroles de Cinéphile 1

Je passe assez de temps devant un écran de cinéma pour avoir déjà mesuré à quel point le cinéma compose ma vie. Et depuis assez longtemps - disons 30 ans - pour tenter de sonder pourquoi et par quelles voies, cet art si ouvert et accueillant a réussi à me lier étroitement à lui.

Lire la suite...

Le sens du tragique au Mexique

Lorsque Buñuel arrive au Mexique, il est à la recherche d’un travail rémunéré, même si sa mère est encore en mesure de lui apporter son aide. Sans doute veut-il aussi se poser, s’établir dans une situation stable qui lui permette de travailler dans une activité qui lui convienne en s’assurant de la pérennité de celle-ci.

Lire la suite...

Page 44 sur 44