Les articles publiés dans les anciens numéros du journal

Centenaire de la première guerre mondiale

Les Hommes contre ( Uomini contro) de Francesco Rosi

Il n'est pas toujours facile de programmer les films que l'on souhaiterait montrer au public. Pour preuve l'impossibilité, faute de copie, de projeter ce film que Francesco Rosi a consacré à la première guerre mondiale en 1970, alors même qu'un rapprochement pertinent avec Les Sentiers de la Gloire de Stanley Kübrick, qui a la chance de pouvoir être programmé, aurait permis d'aborder sous un autre angle le thème des mutineries.

Lire la suite...

Fritz Lang, un regard tourné vers l'Europe

Quand Fritz Lang arrive en Amérique en 1934, il est invité par David O. Selznick qui lui a signé un contrat avec la MGM. On pourrait penser que les portes d'une nouvelle vie s'ouvrent à Lang, comme elles se sont ouvertes une dizaine d'années plus tôt à Murnau ou à Lubitsch. Si Lang parcourt les États-Unis, s'imprègne des paysages de l'Ouest, cherche à connaître les cultures indiennes, sa vie professionnelle est prise dans les méandres contraignants de la vie des Studios, l'empêchant de retrouver la position de maîtrise qu'il avait à Berlin. Il ne parvient pas à se faire une place, enchaîne les échecs, se plie avec difficulté aux règles hollywoodiennes.

Lire la suite...

Contes italiens de Paolo et Vittorio Taviani

Un hymne à la beauté, à la femme... au cinéma.

Pour avoir lu des critiques défavorables sur le dernier film des frères Taviani, Contes italiens, adaptés du Décaméron de Boccace, et avoir constaté que le public a de ce fait boudé ce film, il me semble nécessaire d'écrire ces quelques lignes d'humeur.

Lire la suite...

Retour du festival de La Rochelle 2015

Le festival de La Rochelle 2015 nous proposait, comme à son habitude, une programmation très éclectique tout en donnant cette année une place de choix à la rétrospective de l’oeuvre de Visconti.

Lire la suite...

Tours et les festivals de cinéma, une histoire d'amour et de larmes

"Tours, capitale du court métrage", le livre de Donatien Mazany, relate le parcours aussi riche que tumultueux du festival du court métrage de Tours, de 1955 à 1971. Mais la saga des festivals de cinéma à Tours ne s'arrête pas là. Petit rappel d'une histoire d'amour entre Tours et le cinéma, dont les rebondissements sont dignes d'un grand film d'action.

Lire la suite...

Entretien avec Donatien Mazany

Q : Donatien Mazany, pouvez- vous présenter ? Qui êtes-vous ? Que faites-vous ? On vous croise souvent à la Cinémathèque et c'est l'occasion de vous faire connaître auprès des lecteurs de Cinéfil.

Donatien Mazany : Je suis historien de profession, professeur de lettres-histoire à mi-temps par choix personnel, et l'autre mi-temps, je suis archiviste privé avec une activité libérale dans les archives privées, pour les entreprises ou les particuliers. Ainsi donc je trie, range et classe les archives. Enfin, j'ai une troisième activité contractuelle auprès du « CETHIS », le Centre d'Études Tourangeau d'Histoire des Sources, le laboratoire de recherche où je travaille sur un projet intitulé le Fonds Martinien qui est l'inventaire de tout le mobilier martinien en Région Centre.

Lire la suite...

Page 12 sur 44