Rechercher un texte sur le site

L'option cinéma du Lycée Balzac

L’option cinéma du lycée Balzac propose depuis plus de vingt-cinq ans un parcours complet en cinéma-audiovisuel à des élèves volontaires. Dès la seconde, une option facultative de trois heures hebdomadaires permet de s’initier tout à la fois à la théorie du cinéma, à son analyse et à sa pratique. En première et en terminale, deux enseignements sont proposés : l’enseignement de spécialité et l’enseignement optionnel. Ouverts à tous, proposant respectivement quatre et trois heures hebdomadaires en première, six et trois en terminale, ils ont des objectifs complémentaires. Le cours de spécialité s’adresse à des élèves intéressés par une fréquentation assidue des cinéastes et des films, par leur analyse approfondie, l’histoire du cinéma, l’étude des conditions de production des œuvres, et, évidemment, par la pratique artistique. L’enseignement optionnel, s’il ne néglige pas la théorie, est davantage orienté vers la pratique : le projet de réalisation y occupe une place primordiale.

Chaque année, tous les élèves de cinéma participent, par groupes, à l’élaboration complète d’un court métrage, de l’écriture au montage, en passant par sa préparation, la recherche des décors, des costumes, des accessoires, le casting et le tournage. À des degrés divers selon les niveaux et les classes, les élèves sont encadrés dans cette aventure par des intervenants professionnels : scénaristes, réalisateurs, chefs opérateurs, monteurs, etc. viennent régulièrement accompagner leurs projets dans le cadre d’un partenariat constant.

Enfin, chaque élève, durant tout son cursus, est invité à parcourir des œuvres cinématographiques nombreuses et variées. L’une des possibilités offertes est le partenariat avec la Cinémathèque de Tours : en payant une très mince cotisation annuelle, tous les élèves qui suivent ces enseignements bénéficient de l’entrée gratuite aux séances de la Cinémathèque. Nous en sommes très heureux et reconnaissants, d’autant plus que ce partenariat se double d’un second volet : chaque année une classe est invitée à présenter un film à l’une des séances du lundi soir. Cette année, parce que c’est un film libre et solaire, parce que Jean-Luc Godard est un phare de la cinématographie française, parce que la Nouvelle Vague, malgré sa brièveté, a marqué l’esthétique, le système de production et de réalisation du cinéma des années 1960, parce qu’enfin c’est une œuvre riche et multiple, nous avons choisi Pierrot le fou. C’est l’un des deux groupes de spécialité en première qui travaille à son analyse depuis septembre, en parallèle au travail d’élaboration des courts métrages.

À noter : chaque année la présentation faite par les élèves fait l’objet d’un verbatim disponible sur le site de la Cinémathèque : http://cinematheque.tours.fr/27-partenariat-avec-le-lycee-balzac.htm

Thomas Anquetin, professeur au Lycée Balzac

Cinéfil N° 59 - Décembre 2019

(Si vous êtes adhérent, identifiez-vous pour pouvoir commenter l'article)