Projection du dimanche matin 7

7ème projection organisée par  L'Association Henri Langlois  d'un film de patrimoine le dimanche matin à 10h30. 

La séance aura lieu Dimanche 30 janvier 2022 à 10h30.

Le film choisi est Boulevard du crépuscule (Sunset Blvd) de Billy Wilder

États-unis - 1950 – 1h50 – Avec William Holden, Gloria Swanson, Eric von Stroheim 

Boulevard du crépuscule
Droits réservés

Joe Gillis, scénariste aux abois, est poursuivi par ses créanciers. Il fuit en voiture pour leur échapper et trouve par hasard à se cacher dans le garage d'une immense villa qui semble abandonnée. C'est alors qu'il rencontre Norma Desmond, une ancienne star du cinéma muet, ce qui sera déterminant dans la suite des évènements.

Boulevard du crépuscule
Droits réservés

Entre drame et film noir, genre dont il s'est fait une spécialité depuis ses débuts, Billy Wilder dépeint avec insolence la face cachée d'Hollywood, "l'usine à rêves". Partant d'un scénario d'une précision implacable et des répliques percutantes, servi par une photographie hallucinante, des décors et costumes fastueux, il nous entraîne dans un univers fascinant.

Projection du dimanche matin 6

6ème projection organisée par  L'Association Henri Langlois  d'un film de patrimoine le dimanche matin à 10h30. 

La séance aura lieu Dimanche 5 décembre 2021 à 10h30.

Le film choisi est Les chaussons rouges (The red shoes) de Michael Powell et Emeric Pressburger

Royaume-Uni – 1948 – 2h14 – Avec Anton Walbrook, Marius Goring, Moira Shearer

Les chaussons rouges

Lors de la soirée de première de la nouvelle création des ballets Lermontov, Julian Craster, jeune compositeur, constate avec indignation que des pages entières de son travail ont été introduites dans la partition. Il s'en plaint au directeur de la troupe, Boris Lermontov, qui lui offre de l'engager en tant que répétiteur d'orchestre. D'un autre côté, Lermontov fait la connaissance de Victoria Page, une jeune danseuse passionnée par son art et qui cherche à entrer dans sa troupe. L'intransigeant Lermontov accepte, et décide de monter "Les chaussons rouges"…

En adaptant librement le célèbre conte d'Andersen, le duo Powell–Pressburger livre une intrigue riche et puissante sur le rapport entre l'art et la vie. L'action, dont les protagonistes sont incarnés par nombre des plus grands danseurs et chorégraphes de l'époque, se déroule dans le monde du ballet. Peintes avec une créativité inouïe, et dans une large gamme de couleurs subtiles, les images sont éblouissantes.

Page 2 sur 5